×

Avertissement sur les cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de réaliser des statistiques détaillées de visites, d’améliorer le site, d’afficher des contenus publicitaires adaptés et de vous proposer des boutons de partage sur les réseaux sociaux. En savoir plus

Ok

Faut il absolument rentrer dans le moule ?

Mickael Girard, DG HERATEC FRANCE et directeur industriel du groupe VACHER nous en dit plus …

Quel est votre parcours au sein d’HERATEC ?

J’ai rejoint le groupe Vacher et plus précisément la société Heratec en décembre 2018, après avoir passé 18 années dans l’industrie au sein d’un groupe familiale de la région.

Depuis mon arrivée, j’ai utilisé toute mon énergie dans l’organisation d’HERATEC afin de rentrer réellement dans un processus de performance. Une restructuration des équipes a été nécessaire afin de performer dans chacun de nos domaines de compétences. Ma mission débute au démarrage des affaires et se termine au moment de la facturation. J’ai donc un œil sur l’intégralité du processus, celà me permet d’affiner chaque projet de réalisation afin de le rendre le plus efficient pour nos clients.

Quelle est votre ambition/vison pour Heratec ?

Mon ambition est qu’HERATEC performe dans ses domaines de prédilections, mais également dans de nouveaux secteurs, car la diversité de nos collaborateurs qui sont d’ailleurs au cœur de notre fonctionnement nous permettent de nous adresser à différents types de marchés. Nous sommes maintenant prêt, en ordre de marche et structuré pour la conquête de nouveaux projets et nouveaux marchés. Votre équipe doit elle absolument « rentrer » dans le moule ou s’autoriser à « think out of the box »??? Il est important d’être capable de sortir du cadre tout en restant dans des projets réunissant nos meilleurs compétences humaines et l’optimisation des nouvelles technologies de notre parc machines.

© Groupe VACHER, 2020 Tous droits réservés